Chaton 100

Actualités

Chat européen

Étude sur les groupes sanguins félins

27/10/17
Une étude menée par le Dr A.C. Barrot et le Pr M.C. Blais, en collaboration avec le secteur Biologie d'Orbio, vient d'être publiée...
+ d'infos
Photo cheval Versatile

Nouvelle analyse Gamme équine : Dosage des...

17/07/17
Orbio complète sa gamme d'analyses et notamment son bilan équin "Baisse de performances sportives" par le dosage des lactates.
+ d'infos
Chien lunettes plage cocktail

Informations concernant la période estivale...

07/07/17
Le laboratoire reste ouvert tout l'été !
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

TCK : Temps de Céphaline Kaolin

La mesure du TCK s'effectue avec la mesure du temps de Quick pour explorer l'hémostase. Une présentation générale de la coagulation et de l'hémostase se trouve ICI (fiche TQ TCK fibrinogène code 4031)

1. Définitions

Temps de céphaline kaolin = TCK. Abréviation anglaise : PTT

Il se mesure en secondes

La mesure du TCK permet l'exploration des voies endogène et commune de la coagulation plasmatique

  • Les facteurs de coagulation des voies endogènes et communes sont illustrés ici : (cliquez sur l'image pour l'agrandir)
  • Le TCK permet l'exploration des facteurs : XII, XI, IX, VIII, X, V, II, et  I
  • Remarquons que les facteurs IX et VIII sont respectivement responsables de l'hémophilie B et A (voir fiche codeFAC9 et code404)
  • Les facteurs II, IX et X de la voie endogène/commune sont dits ''dépendant'' de la vitamine K. Le facteur XII de la voie exogène est également vitamine K-dépendant.

Principe :

  • Du kaolin (réactif) est ajouté pour activer le facteur XII pendant un temps d'incubation.
      - Il active à son tour le fIX en fIX activé.
  • Du calcium est ensuite ajouté pour contrer les effets du citrate.
     - En effet, la conversion de nombreux facteurs (IX, X, II, X, IX, VII) en leur forme activée nécessite la présence du calcium, dans la cascade.
  • Le temps nécessaire pour l'apparition du caillot est mesuré

2. Indications

  • Exploration d'un saignement ou d'un syndrome hémorragique
  • Bilan préopératoire
  • Il est se fait conjointement avec la mesure du TQ
  • Suivi d'un traitement par l'héparine
  • Attention, toute anémie ne justifie pas forcément de mesurer les TCK et TQ.

3. Conditions de prélèvement : TRES IMPORTANT

  • Ponction veineuse calme, franche, sur une veine de gros calibre, éviter un garrot trop serré. Ne pas prélever le sang en plusieurs fois. Pas d'hémolyse.
  • Tube citrate de sodium à 3,2 %.
  • Le tube doit être adéquatement rempli pour respecter la proportion sang/anticoagulant au risque de surestimer le TCK sinon (faussement augmenté)

4. Valeurs physiologiques

Valeurs physiologiques variables

  • Environ 10 à 20 secondes chez le chien, 60 s chez le chat
  • Rarement, il existe des valeurs ''usuelles'' de laboratoire

On compare donc le TCQ du patient à celui d'un témoin

  • % par rapport au tube témoin

5. Interprétation des résultats

Le TCK est mesuré sur le plasma citraté du patient et sur celui d'un témoin

L'allongement du TCK du patient supérieur à 30% de celui du témoin est significatif.

Interprétation adéquate du TCK ne peut pas se faire seule

  •  Il faut conjointement mesurer le TQ, connaitre la numération plaquettaire et avoir préalablement évalué le temps de saignement buccal.
  • Une approche ''globale'' de TQ, TCK, TT et fibrinogène peut être trouvée ici renvoyer vers fiche code4031

TCK diminué

  • Ceci n'a pas de signification clinique
  • Ne permet pas de conclure à un état hypercoagulable

TCK prolongé significativement

  • Il est parfois recommandé de tester un nouveau prélèvement afin de confirmer le changement.
  • Il faut d'abord exclure un artéfact :
    - Le principal artéfact est un remplissage inadéquat du tube citraté. Un excédent (proportionnel) de citrate allonge le TCK.
    - La chaleur ou un tube trop vieux (qui ''traine'' dans le transport) peut aussi allonger le TCK.
  • Hypothèse d'artéfact écartée : le résultat indique une anomalie fonctionnelle des facteurs de coagulation de la voie endogène et/ou commune.

-> Causes ''acquises''

  • Maladies hépatiques (nécrose, cirrhose, SPS)
    ​- Les facteurs ne sont plus produits par le foie
  • Anticoagulants / rodenticides
     - 48h après intoxication, le chien est déjà symptomatique.
     - Absence d'activation des facteurs II, IX et X
     - Le TCK augmente généralement dans les 48h post intoxication.
     - Le TQ augmente plus rapidement que le TCK.
  • Cholestase, IPE, MICI
     - Diminution de l'absorption de la vitamine K
  • CIVD
    - Les facteurs sont consommés

-> Causes héréditaires par ordre décroissant de fréquence

  • Déficience en fXII; chez le chat: ne s'accompagne pas de saignement.
  • Hémophilie A (facteur VIII) voir code404
     - La femelle porteuse ne peut pas être détectée avec le TCK
  • Hémophilies B (facteur IX)  voir codeFAC9
     - La femelle porteuse ne pet pas être détectée avec le TCK
  • Cas du lupus éryhtémateux systémique : présence d'Ac contre les phospholipides.

->​ Autres :

  • Anémie marquée : le TCK augmente par effet de ''dilution'' du plasma (volume de plasma plus élevé qu'un patient non anémique)
  • Traitement à l'héparine. Le mécanisme est complexe mais implique surtout l'action de l'antithrombine qui inhibe les fII et fX.
Haut de page

© Orbio 2017   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine