Chaton 100

Actualités

Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos
Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Facteur VIII 

CITRATELe principe du test est de mesurer isolément l'activité du facteur VIII (''facteur anti-hémophilique'') de la coagulation dans le but d'explorer une hémophilie de type A. D'avantage d'informations sur la cascade de la coagulation, et le rôle du facteur VIII est disponible ici code403.

Remarquons que ce test n'a pas vraiment d'intérêt en ''première intention''. L'exploration de l'hémostase, lorsqu'elle est cliniquement pertinente devrait inclure un temps de saignement buccal, une numération plaquettaire ainsi que la mesure du TQ, TCK et du fibrinogène, pour commencer.

1. Définition et principes

Le facteur VIII appartient à la voie ''endogène'' ou ''intrinsèque'' de la coagulation illustré ici. Cette voie peut être explorée par la mesure du TCK code402.

Le facteur VIII est surtout produit par les hépatocytes

Son gène est sur le chromosome X

Il circule lié au facteur de von Willbrand de façon non covalente. En cas de maladie de vW le TCQ peut être légèrement augmenté.

2. Indication de la mesure du facteur VIII

La mesure de l'activité du facteur VIII est indiqué dans le cadre d'une suspicion clinique d'hémophilie de type A.
 - Le TCK devrait être prolongé en cas d'hémophilie alors que le TQ, la valeur du fibrinogène et le TT codeTPST sont physiologiques.

L'hémophilie de type A une maladie héréditaire récessive gonosomale (liée au chromosome X)

  • C'est la maladie héréditaire affectant les facteurs de coagulation la plus fréquente chez le chien et le chat.
     - Toutes les races de chiens ou croisés, en particulier Berger Allemand et Golden Retriever.
     - Toutes les races de chats ou croisés, en particulier Européens à poils courts
     - Fréquentes mutations spontanées
  • Normalement, seuls les chiots mâles issus de mère portant la mutation sont atteints et ces patients peuvent présenter :
     - De l'hémarthrose (+/- boiterie)
     - Des hématomes sous-cutanés
     - Des hémorragies prolongées en cas de traumatismes mineurs
     - La sévérité clinique est fonction du pourcentage d'activité du facteur VIII
             < 2 % sévère
              2 - 5 % : modérée
              6 -20 % : légère
  • L'hémophilie A est également décrite chez certaines races de chevaux (femelle donnant plusieurs naissances à des poulains male morts d'hémorragie).

La mesure de l'activité du facteur VIII peut aussi se faire pour dépister les porteurs asymptomatiques

  • Attention : il est préférable d'attendre que le chiot femelle soit âgé de plus de 6 mois.
  • L'activité du facteur VIII chez le porteur sera entre 40 et 60% mais il arrive qu'un individu sain présente une activité un peu inférieure à 60% : résultat douteux.

3. Prélèvement

Ponction franche sur tube citraté adéquatement rempli.

Le plasma peut être séparé à la clinique et envoyé.

4. Interprétation

  • L'individu sain présente une activité généralement supérieure à 60%
  • La femelle porteur asymptomatique présente une activité en 40 et 60% pour le facteur VIII; et un test de von Willbrand normal voire même augmenté.
  • Chez le mâle symptomatique, l'activité sera inférieure à 20-25%.La sévérité clinique est dépendante du degré de diminution de l'activité.
  • Le tableau suivant donne une indication de corrélation entre la sévérité de la maladie et le pourcentage d'activité.

Taux d'activité facteur VIII

Signes cliniques majeurs

De 50 % à 100 %

Etat clinique normal : animal sain ou femelle porteur asymptomatique

De 25 % à 50 %

Tendance aux saignements graves lors de traumatismes importants, très souvent sous-diagnostiqués

De 5 % à 25 %

Saignements importants lors de traumatismes ou d'opérations chirurgicales bénignes

De 1 % à 5 %

Hémorragies graves consécutives à des lésions bénignes

Apparition d'hémarthroses et d'hémorragies spontanées

0 %

Hémarthroses graves, boiteries, hémorragies tissulaires profondes

Remarque: contrairement au facteur IX pour lequel l'activité sera plus basse en cas d'intoxication aux anticoagulants, une telle intoxication n'a pas d'effet sur le facteur VIII. Rappelons que les facteurs II, VII, IX et X sont vitamine K dépendants.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine