Chaton 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Temps de Thrombine

1. Définition et principe

TT = temps de thrombine. Il se mesure en secondes.

Se référer à la figure ci-dessous pour mieux comprendre le principe physiologique du test.
(Cliquer sur l'image pour l'agrandir) 

  - La conversion du fibrinogène (=facteur I) en caillot de fibrine est ''à la toute fin'' de la voie commune
  - Une quantité trop faible de fibrinogène (hypofibrinogénémie); un fibrinogène anormal (dysfibrinogénémie) ou la présence d'autres molécules (héparine, certains immunoglobulines) peuvent affecter cette conversion

Principe du test :

- On ajoute un réactif (contenant de la thrombine) au plasma citraté du patient
- Une machine mesure le temps nécessaire à la formation du caillot

Il permet de différencier une hypofribinogénémie, une dysfibrinogénémie et l'effet de paraprotéines  des autres causes d'augmentation du TQ ou TCK.

Il n'est pas affecté par une activité abaissée de tout facteur de la coagulation

Il n'est pas pertinent de le mesurer seul mais plutôt avec le TQ et le TCK. Renvoyer à la fiche code 4031 ''interprétations''

2. Indications

Complémentaire à la mesure de TQ et TCK

Exploration de l'hémostase secondaire

  • Coagulation et hémostase secondaire sont décrites ici (fiche CODE 4031)
    Cliniquement, on recherche surtout à expliquer des saignements ou des signes cliniques en faveur d'une anomalie de l'hémostase.

3. Conditions de prélèvement : TRES IMPORTANT

  • Ponction veineuse calme, franche, sur une veine de gros calibre, éviter un garrot trop serré ne pas prélever le sang en plusieurs fois.
  • Si hémolyse ou caillot présent : rejeter le prélèvement
  • Tube citrate de sodium à 3,2%
  • Respect de la proportion sang/anticoagulant
  • Éviter TOUT contact avec l'héparine.

4. Valeurs physiologiques

  • On compare au TT d'un témoin => % par rapport au tube témoin
  • Valeurs physiologiques variables
  • Certains laboratoires peuvent proposer des valeurs usuelles 
    Attention : comparaison délicate des résultats entre laboratoires.

5. Interprétation des résultats

Augmentation

  • Hypofibrinogénémie (= concentration en fibrinogène abaissée)
     - CIVD (éventuellement coagulation localisée)
     - Baisse de synthèse du fibrinogène dans les cas d'insuffisance hépatique'' (confronter à : albumine, glucose, urée)
  • Dysfibrinogénémie héréditaire (= anomalie structurale/fonctionnelle de la molécule de fibrinogène): (très) rare
  • Dysfibrinogémie acquise : assez rare
     - Paraprotéinémie (myelome) : action des Immunoglobulines
     - Amyloidose systémique
  • Effet inhibiteur d'une molécule sur l'action de la thrombine
     - Traitement à l'héparine
     - Artéfact en cas de contamination à l'héparine

Diminution

  • Pas vraiment utile
  • Ne permet pas d'explorer l'hypercoagulabilité
Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine