Chaton 100

Actualités

Chat européen

Étude sur les groupes sanguins félins

27/10/17
Une étude menée par le Dr A.C. Barrot et le Pr M.C. Blais, en collaboration avec le secteur Biologie d'Orbio, vient d'être publiée...
+ d'infos
Photo cheval Versatile

Nouvelle analyse Gamme équine : Dosage des...

17/07/17
Orbio complète sa gamme d'analyses et notamment son bilan équin "Baisse de performances sportives" par le dosage des lactates.
+ d'infos
Chien lunettes plage cocktail

Informations concernant la période estivale...

07/07/17
Le laboratoire reste ouvert tout l'été !
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Herpès virus (Ac) - IF

Maladie d'élevage contagieuse à avortements et mortinatalité.

1. Définition

Herpesvirus canin très spécifique du genre canis.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

Herpesvirose canine : pathologie de groupe, troubles de la reproduction dans les élevages.

Transmission verticale ou horizontale.

Voies de transmission : transplacentaire (2ème et 3ème tiers de gestation), vénérienne, oro-nasale.

Matières virulentes : sécrétions nasales jusqu'à 15 jours après l'infection, génitales (20 jours chez le mâle, 16 jours chez la femelle), fœtus et enveloppes, excrétions des chiots malades

2. Diagnostic clinique

Forme aiguë néonatale :

* Chiots < 2 semaines

* Après contamination par la mère au moment de la mise bas ou en période post-partum

* C'est une forme septicémique : signes de septicémie + selles molles gris-jaunâtres, salivation, douleur abdominale, pédalage, opisthotonos, papules sur le ventre ...

* Mort en 24h - 9 jours. En cas de survie : portage chronique, séquelles neurologiques possibles

Infection des muqueuses chez l'adulte et le jeune :

* Muqueuses vaginale et prépuciale

* Symptômes discrets : papules, nodules, vésicules qui régressent puis réapparaissent (lors du proœstrus, de l'accouplement)

* Chez animaux jeunes ou immunodéprimés : rhinite, pharyngite (HV = agent secondaire de la toux de chenil)

Infection systémique de la chienne gestante (après infection par voire génitale ou oro-nasale) : résorption fœtale, momification, avortement, mortinatalité, mortalité néonatale, chiots normaux mais porteurs chroniques.

Infection inapparente ou latente : suspicion d'un phénomène de latence. L'infection par l'herpesvirus doit être considérée à vie.

Forme oculaire : conjonctivite ou dysplasie rétinienne, panuvéite, rétinite, kératite, uvéite antérieure ...

3. Diagnostic biologique

  • Indications : troubles de la reproduction, mortinatalité
  • Histopathologie : lors de mortalité néonatale. Prélèvements = poumons, rate, thymus, foie, reins. On obtient un diagnostic de certitude.
  • Virologie : méthode de choix pour le diagnostic de certitude, mais virus très fragile => prélèvement stérile, T<4°C, transport rapide
  • PCR : présence ou absence d'herpesvirus dans le sang veineux prélevé sur tube EDTA, sur écouvillon vaginal, sur avorton
  • Sérologie : Indications de la sérologie, il est impératif de réaliser une cinétique et de prélever au moment des évènements génitaux (chaleurs, avortement, mise-bas)

* Apprécier la circulation du virus dans l'élevage

* N'est d'aucune aide chez les chiots : pas le temps de développer des Ac avant de mourir.

* Des anticorps dirigés contre l'herpes virus canin retrouvés dans près de 50% des élevages français testés.

4. Conditions de prélèvement 

Sang veineux
Tube hépariné ou sec
Écouvillon sec

5. Interprétation des résultats

  • Un animal peut être cliniquement sain, avoir un titre en Ac faible ou négatif et peut porter le virus au sein des ganglions lombo-sacrés, trijumeaux ou autres ...
  • L'excrétion virale s'accompagne d'une séroconversion chez les animaux nouvellement infectés et d'une réponse anamnestique chez le porteur latent.
  • La récurrence virale est possible chez des chiennes en proœstrus ou chez tout animal en cas de stress (idem varicelle et zona, "boutons de fièvre" chez l'homme).
  • Il existe un portage chronique.

6. Vaccination

Vaccin inactivé.

Vaccination de la mère :

- 1ère injection entre le 1er jour des chaleurs et la saillie (jusqu'au 10ème jour après la saillie)

- 2ème injection 1 à 2 semaines avant la mise-bas.

Les chiots absorbent le colostrum avec les anticorps.

Haut de page

© Orbio 2017   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine