chevaux ranch 100

Actualités

Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos
Visuel demi BC

Catalogues et bons de commande 2018 disponibles

01/02/18
Les catalogues 2018 sont à votre disposition.
+ d'infos
AVEF 2017

Salon AVEF décembre 2017

15/01/18
ORBIO Laboratoire était présent aux journées de l'AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français) à Paris, les 13 et 14...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

CK Créatinine Kinase

1. Définition

La CK (Créatine Kinase) est une enzyme du muscle strié et du myocarde, catalysant la réaction de l'ATP avec la Créatine, qui donne de l'ADP et de la créatinine.

  Créatine musculaire (phosgène)  ---------------------------à Créatinine

2. Indications

  • Surveillance d'un entraînement sportif afin d'éviter un surmenage musculaire.
  • Diagnostic et contrôle d'un retour à la normale après diverses affection sollicitant le système musculaire (mysite - rhabdomyolyse - myopathie post-anesthésique - fourbure).

Un des paramètres les plus utilisés en médecine équine en raison de la fréquence de ces affections.

Remarque : il est recommandé de demander parallèlement un bilan rénal (urémie - créatininémie) car les sous-produits déversés dans le sang sont fortement néphrotoxiques.

3. Conditions de prélèvement

Sang veineux
Plasma hépariné ou sérum (tube sec)
Pas d'IM sur l'animal 96 heures avant, sinon risque d'augmentation des CPK par nécrose musculaire locale.

4. Valeurs physiologiques

Unité = unité internationale UI/l
Variations selon les laboratoires et très fluctuant d'un animal à l'autre
Physiologiquement jusqu'à 500 UI/l

Il convient de se renseigner auprès du cavalier de la date du dernier exercice réalisé par le cheval et de son intensité. En effet, un taux proche du taux physiologique maximal doit paraître suspect sur un cheval au repos et sans injection intra-musculaire depuis 48 h.

5. Interprétation des résultats

L'élévation du taux traduit l'afflux de l'enzyme dans le sang par rupture de la membrane cellulaire ou augmentation de sa perméabilité.

Le taux peut atteindre 500 000 à plusieurs millions d'UI/l mais la corrélation avec la clinique et les lésions reste peu convaincante.

En outre, certains chevaux présentent une prédisposition génétique et montrent des taux élevés sans signes cliniques et sans inconfort locomoteur.

C'est pourquoi l'examen clinique doit primé avant les résultats biologiques.

Il est à noter que la concentration maximale est atteinte 6 h après l'événement inducteur (effort violent le plus souvent) et elle revient à la normale dans les 2 à 3 jours. C'est pourquoi ce paramètre est surtout exploré dans les cas aigus conjointement à ASAT et LDH.

Augmentation du taux de CK : souffrance musculaire aiguë d'origine :

  • Effort musculaire violent
  • Myopathie

Des valeurs > 1 millions peuvent être observées chez le cheval en cas de myosite suraiguë

6.  Attitude à adopter

Surveillance de la cinétique de la CK dont la valeur se normalise en quelques jours si le processus lytique est terminé.

Remarque : attention aux augmentations dues à des injections intra-musculaires nombreuses de produits plus ou moins irritants ou/et nécrosants.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine