chevaux ranch 100

Actualités

Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos
Visuel demi BC

Catalogues et bons de commande 2018 disponibles

01/02/18
Les catalogues 2018 sont à votre disposition.
+ d'infos
AVEF 2017

Salon AVEF décembre 2017

15/01/18
ORBIO Laboratoire était présent aux journées de l'AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français) à Paris, les 13 et 14...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Testostérone

La testostérone dosée dans le sang reste un paramètre difficile à interpréter dont la valeur diagnostique est faible. On réalise généralement des tests de stimulation à l'hCG pour interpréter ce paramètre. Ce dosage est rarement réalisé en première intention.

1. Définition

Hormone stéroïdienne du groupe des androgènes. Elle est sécrétée par les testicules chez le mâle et les ovaires chez la femelle et également, en moindre quantité par les surrénales. Il s'agit de la principale hormone sexuelle mâle. La testostérone sérique varie beaucoup en fonction des individus et également pour un même individu puisque des sécrétions pulsatiles ont lieux toutes les 30 à 90 minutes (en fonction des espèces).

Attention : tout trouble dans le métabolisme du cholestérol peut affecter la stéroïdogénèse et donc la production de testostérone.

2. Indications

Compte tenu de la grande variabilité des résultats que l'on peut obtenir entre individus et pour un même individu, une valeur isolée de testostérone sérique n'a pas une grande valeur diagnostique. On préférera donc mesurer des valeurs de testostéronémie après des stimulations à l'hCG (human Chorionic Gonadotropin).

  • Suspicion d'hypogonadisme (par hypo ou aplasie testiculaire ou encore atrophie / dégénérescence). L'animal sera en général infertile avec une libido diminuée. Ce dosage est associé en général à un dosage d'estradiol.
     
  • Exploration d'une cryptorchidie (ou d'une rémanence testiculaire), en cas de persistance du comportement mâle malgré l'absence de testicule visible.
     
  • Exploration d'une tumeur testiculaire. Le chien pourra alors présenter une hypertrophie testiculaire d'apparition lente, une alopécie non prurigineuse, des circumanalome, un syndrome de féminisation... Ce dosage est en général associé à celui de l'estradiol et de la progestérone.

3. Conditions de prélèvement

  • Sang veineux
  • Tube sec

Protocole de stimulation à l'hCG :

  • Chien, Chat : T0, 1ère prise de sang puis injection d'hCG (analogue de la LH) à la dose de 50 UI/kg. T0+ 20 à 24 heures, 2ème prise de sang
  • Cheval : T0, 1ère pris de sang puis injection d'hCG à la dose de 30 UI/kg (maximum 15000 UI pour un cheval). T0 + 8 heures, 2ème prise de sang (raisons juridiques). T0 + 20 heures, 3ème prise de sang.

4. Valeurs de référence et interprétation

Unité : nmol/L

Chien :

  • Mâle entier (après stimulation) : normal = 25 -  40, hypogonadisme  < 23, hypertestostéronémie > 40
  • Mâle castré : valeur basale < 5, pas de réponse à la stimulation à l'hCG

Chat :

  • Mâle entier (après stimulation) : normal =  35 - 50, hypogonadisme  <30
  • Mâle castré : valeur basale < 15, pas de réponse à la stimulation à l'hCG

Cheval :

  • Mâle entier (après stimulation) : normal = 25 -  40, hypogonadisme  < 23, hypertestostéronémie > 40
  • Hongre : valeur basale < 1 et pas de réponse à la stimulation à l'hCG

Remarque : l'interprétation des valeurs des tests de stimulations ne font pas l'objet d'un consensus pour le moment.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine