Chaton 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Babesia canis (Ac) - IF

SECAffection parasitaire hyperthermisante transmise par une tique, très connue et redoutée pour ses complications hépato-rénales et sa mortalité imprévisible.

1. Définition

Maladie due à un protozoaire Babesia canis.
Transmission obligatoire par les tiques
Le parasite est observable dans les hématies.

Babesiose canine - Cliquer sur les images ci-dessous pour les agrandir.

2. Diagnostic clinique

​​Forme classique :

- incubation : environ 1 semaine (1-2 jours à 10-15 jours)

- "maladie du lundi" (le chien était à la campagne le dimanche)

- anorexie, abattement, syndrome pyrétique (40°C brutal en plateau), syndrome hémolytique

fièvre, anémie régénérative, hémolyse

- évolution souvent fatale sans traitement dans les 48 heures, amélioration clinique après traitement dans les 36 heures au maximum

- complications : échappement du parasite, CIVD

​​Formes atypiques : locomotrice, nerveuse, oculaire, rénale, vasculaire (réaction immuno-allergique : dépôts d'immuns complexes)

3. Diagnostic biologique

​​Biochimie :

- Augmentation des taux d'urée, créatinine

- Analyse d'urine : hémoglobinurie, bilirubinurie

Hématologie :

- NF :anémie, thrombopénie, plutôt leucopénie si malade depuis 24 heures; monocytose et lymphocytose si malade depuis plus longtemps.

- Parasites sur frottis :

* ponction de sang périphérique (oreille), étalement, séchage à l'air, envoi au laboratoire.

* coloration de la lame (MGG)

* examen des bords et de la queue du frottis

attention : l'absence d'observation de parasites sur le frottis ne signifie pas que le chien n'est pas atteint de piroplasmose !

​​Sérologie : peu intéressante

- Conditions de prélèvement : réaliser une cinétique : 2 prélèvements à 10 jours d'intervalle, pour confirmer une babésiose évolutive.

Principe : détection des anticorps : révélation d'une trace sérologique confirmant le contact animal-piroplasme. Ce peut être un diagnostic rétrospectif.

4. Traitement

Symptomatique

Spécifique

- Phénamidine OXOPIRVEDINE 15 mg/kg (1 ml/kg) SC, avec une 2nd injection 3 à 5 jours plus tard lors d'échappement du parasite. Action dans les 18 heures.

- Imidocarb CARBESIA

* 2- 3 mg/kg IM ou SC (jamais IV !!), au minimum 0,25 ml/10 kg.

* Il est déconseillé d'utiliser un organo-phosphoré (attention collier!) durant l'effet du médicament (2 semaines)

Haut de page

© Orbio 2018   |   Politique de confidentialité   |   Exercez vos droits   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine