chevaux ranch 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Urée

HéparineSECLe taux d'urée est  souvent le 1er paramètre exploré. Il est le témoin de l'état de perfusion du rein et non de l'état du rein contrairement à la créatinine. L'urée en elle-même n'est pas toxique en dessous de 3 g/l. Doit toujours être  mesuré conjointement à la créatinine.

1. Définition

Produit ultime du catabolisme des protéines, l'urée est synthétisée par le foie.
Elimination rénale passive, dépend de la diurèse contrairement à la créatinine dont l'élimination est active donc ne dépend pas de la diurèse.

2. Indications

  • Etude du fonctionnement rénal 
  • Polyuro-polydipsie : PUPD
  • Traitement par des molécules potentiellement néphrotoxiques.

3. Conditions de prélèvement

Sang veineux
Tube hépariné (ou tube sec)

4. Valeurs physiologiques

Unité : g/l ;  Conversion : g/l x 16,6 = mmol/l ou mmol/l x 0,06 = g/l
Poulain : 0.1 à 0.5 g /l
Adulte : 0,3 à 0,6 g/l

5. Interprétation des résultats

  • Urémie basse (< 0,1 g/l) : apporte peu d'information par rapport aux autres signes cliniques et biologiques.
      L'administration de stéroïdes anabolisants peut diminuer le taux d'urée.
  • Urémie élevée : l'interprétation ne peut se faire que conjointement avec celle de la créatininémie.

Lors d'un bilan de routine avec créatininémie normale :

  • Etat de dénutrition (catabolisme protéique)
  • Insuffisance de perfusion rénale : pathologie cardiaque
  • Hémorragie : absence de diurèse
  • Diarrhée (eau éliminée par voie digestive et non rénale)

- Urée > 0,8 g/l et créatinémie élevée (> 18 mg/l)

Traiter l'affection rénale éventuelle et réévaluation un mois plus tard après mise en place d'un traitement et d'un régime adapté 

- Urée > 1 g/l et créatinémie élevée (> 25 mg/l)

Autres examens complémentaires.

L'établissement d'un ionogramme peut être important pour entreprendre une réanimation médicale appropriée.

NB : L'urée n'est toxique par elle-même qu'à partir de 2 à 3 g/l (avec des signes d'ulcération notamment au niveau des muqueuses).

Haut de page

© Orbio 2018   |   Politique de confidentialité   |   Exercez vos droits   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine