chevaux ranch 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Cortisol

1. Définition

Les glandes surrénales synthétisent du cortisol, qui sert notamment à la défense de l'organisme, sous l'influence de l'hypophyse par l'intermédiaire de l'ACTH.

Voir exploration des glandes surrénales.

Le taux de cortisol varie beaucoup, dans la journée, en cas de maladie intercurrente, de stress.

Il est donc difficile et préférable de ne pas conclure sur une seule valeur de cortisol.

2. Indications

  • Diagnostic d'hypercorticisme (syndrome de Cushing)
  • Diagnostic d'hypocorticisme (maladie d'Addison)

L'hormone est dosée lors de suspicion d'hypercortisolémie liée à un syndrome de Cushing.

Le principal signe d'appel est une modification du système pileux (85% des cas) avec notamment des poils très longs, épais, qui ne tombent pas au printemps.  Parfois, on note seulement une toison hivernale plus fournie, qui tombe avec retard au printemps et réapparaît précocemment à l'automne. D'autres chevaux ne présentent qu'une touffe de longs poils dans le sillon jugulaire ou sur le menton. Les autres signes d'appel sont la polyuro-polydipsie, les fourbures à répétition, l'hyperhydrose (i.e. sudation exacerbée). Le plus souvent les chevaux atteints ont plus de 15 ans.

3. Conditions de prélevement

Tube sec (sérum) ou hépariné (plasma).

Le dosage isolé de la cortisolémie est imprécis et déconseillé. Le test de freination à la dexaméthasone est indiqué : doser le cortisol immédiatement avant, puis 19 heures après l'injection intramusculaire de 40 µg/kg de dexaméthasone. Faire la première prise de sang et l'injection de dexaméthasone entre 16 et 18h.

4. Valeurs physiologiques

 Unité nmol/l                              Conversion : ng/ml = 2,8 x nmol/l

Les chevaux normaux présentent une cortisolémie pré-dexaméthasone supérieure à 2 µg/dl (20 ng/ml) et une cortisolémie post-dexaméthasone inférieure à 1 µg/dl (10 ng/ml).

5. Interprétation

Seule une cortisolémie post-dexaméthasone supérieure à 1 µg/dl a valeur diagnostique.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Politique de confidentialité   |   Exercez vos droits   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine