Chaton 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Allergènes alimentaires = Trophallergènes

1. Définitions et généralités

L'allergie alimentaire correspond à une réaction non toxique, d'ordre immunologique, à un aliment ou à un composant d'un aliment chez un sujet génétiquement prédisposé (atopique). Sa définition ne se limite pas uniquement aux conséquences de l'ingestion d'allergènes d'origine alimentaire. En effet, certains  allergènes peuvent pénétrer par voie respiratoire lors de la cuisson (poisson) ou par simple contact cutané (ur­ticaire de contact au poisson). Cette mise au point se limitera à l'allergie alimentaire IgE-dépendante, qui est la mieux documentée et dont l'existence est clairement démontrée.

2. Fréquence et prédispositions

La Prévalence précise de cette affection est mal connue.
Il semble que 2% de la population montre des signes d'allergie alimentaire avec un pourcentage qui décroîtrait avec l'âge (de 5 à 1 %).
Cette affection n'est pas héréditaire mais le risque atopique d'un sujet augmente de manière importante si des antécédents familiaux existent (terrain allergique favorable.

3. Diagnostic clinique

a) Symptomatologie
Les symptômes cliniques sont souvent polymorphes (Atopie, de DAPP, d'allergie de contact.

b) Diagnostic différentiel
- Parasitaire : Démodécie 
- Endocriniennes : Atopie : dosage des IgE spécifiques des allergènes
- Hypersensibilisation bactérienne

4. Diagnostic biologique

Dosages des IgE spécifiques d'un allergène ou d'un groupe d'allergènes par méthode testés : boeuf, poulet, arachide, riz, canard.

Les IgE
Immunoglobuline présente sur la membrane des mastocytes, fixées par sa portion Fc. Elles sont spécifiques d'un allergènerécis. La fixation de l'allergène déclenche une réaction de dégranulation du basophile avec libérations de médiateurs provoquant les symptômes de l'allergie, notamment l'histamine.

5. Conditions de prélèvement

L'interruption d'un traitement corticoïde est nécessaire mais un traitement à dose normale n'influence pas le résultat contrairement aux skin-tests. Tube sec ou sérum.

6. Traitement

Aucun traitement de désensibilisation n'existe et seule l'éviction permet de guérir cette allergie. La reprise de l'aliment avec la reprise concommitante des symptômes confirmera le diagnostic sérologique.

 

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine