Chaton 100

Actualités

Chat européen

Étude sur les groupes sanguins félins

27/10/17
Une étude menée par le Dr A.C. Barrot et le Pr M.C. Blais, en collaboration avec le secteur Biologie d'Orbio, vient d'être publiée...
+ d'infos
Photo cheval Versatile

Nouvelle analyse Gamme équine : Dosage des...

17/07/17
Orbio complète sa gamme d'analyses et notamment son bilan équin "Baisse de performances sportives" par le dosage des lactates.
+ d'infos
Chien lunettes plage cocktail

Informations concernant la période estivale...

07/07/17
Le laboratoire reste ouvert tout l'été !
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Réticulocytes

EDTALeur mesure est indispensable (obligatoire pour une interprétation juste) lors de toute anémie chez le chien ou le chat.

1. Définition et détermination

Théorie :
La production de toutes les cellules sanguines, incluant les hématies se fait dans la moelle osseuse. La maturation des hématies telles qu'elles sont observées dans le sang périphérique (veineux) passe par différents stades. Le dernier stade nucléé (qui possède un noyau) est l'érythroblaste (aussi appelé métarubricyte ou globule rouge nucléé). Après expulsion du noyau, le cytoplasme poursuit sa maturation par synthèse et enrichissement en hémoglobine pendant 48 heures environ. Ce stade contient encore des organelles (ribosome et mitochondrie) utile à cette synthèse. En général cette cellule est un peu plus grosse (VGM plus élevé) et entre en circulation où elle continue sa maturation.

Principes :

  • La détermination ''manuelle'' sur le frottis reste la méthode de référence. Comme indiqué ci-dessus, le réticulocyte contient des organelles qui lui confèrent des propriétés tinctoriales spécifiques. Le bleu de méthylène met en évidence des ponctuations bleutées reconnaissables en microscopie : on détermine alors le pourcentage de réticulocytes par rapport aux hématies matures en examinant plusieurs champs à l'immersion au 1000X.
  • Nuances morphologiques importantes :
      - Chien : Techniquement, toutes les cellules présentant des agrégations bleutées au bleu de méthylène sont des réticulocytes. Cela leur prend environ 48h pour maturer totalement
      - Chat : Seul les réticulocytes dit ''agrégés'' doivent être comptés. Ils présentent de grosses ''granulations'' bleutées. Les réticulocytes ponctués (plusieurs fins/discrets grains bleutés) ne doivent pas être compté car leur maturation prend une dizaine de jours. Le risque en les incluant est de diagnostiquer une anémie régénérative qui ne l'est pas.
  • Certains automates peuvent fournir une valeur absolue exacte des réticulocytes chez le chien. Ceci est à vérifier pour chaque automate. Il est souvent indiqué de contrôler manuellement.
  • La polychromatophilie (coloration du frottis sanguin) reflète essentiellement la même caractéristique (aspect bleuté diffus du polychromatophile par rapport à l'hématie mature) mais n'est pas une mesure exacte de la régénération.

Application :

  • Lorsque le pourcentage de réticulocytes est obtenu, une valeur absolue de réticulocytes est calculée à partir de la numération des rouges à la NFS.
  • Conséquence : le pourcentage des réticulocytes aura un intérêt limité si la NFS n'est pas demandée.

2. Indications

  • Toute anémie chez le chien et le chat
       Abaissement de l'un ou de tous les paramètres érythroides (hémoglobine, numération des rouges, hématocrite)
  • La valeur absolue des réticulocytes permet de déterminer si une anémie est régénérative ou non, en comparant sa valeur à un seuil.
  • L'évaluation des réticulocytes ne s'applique pas chez le cheval.

3. Conditions de prélèvement

Sang sur EDTA, absence de caillot dans le tube.

4. Valeurs seuil utilisées pour caractériser l'anémie

Recommandations d'interprétation par intervalles.

  • 0-10000 réticulocytes/microL = anémie non régénérative.
  • 10000-60000 réticulocytes/microL= anémie non régénérative ce jour mais démontrant quelques signes insuffisants de régénération
  • > 60000 réticulocytes/microL = anémie régénérative
  • Régénération maximale proche de 200000-250000 réticulocytes/microL

5. Interprétation des résultats

  • Le globule rouge vit en moyenne 120 jours mais l'utilisation de la réticulocytose dans interprétation d'une anémie doit être perçue comme une image ponctuelle d'un processus en continuel mouvement et qui peut changer rapidement.
  • La réticulocytose répond à la première grande question : l'anémie est-elle régénérative au moment de la prise de sang?
      Le degré de réticulocytose va également être utile pour nous aider à identifier un processus sous-jacent.

Ci-dessous, vous trouverez une approche des anémies en fonction de leur caractère régénérateur.

Les anémies non régénératives peuvent :

  • Être secondaires à des maladies de ''conditions chroniques''. La réticulocytose est inférieure à 60000 dans des degrés variables. Dans ce cas, des signaux viennent ralentir/inhiber La production d'hématie par la moelle osseuse (érythropoièse) est ralentie à cause de cytokines inflammatoires (IL1, IL6, TNF) et/ou d'une concentration en EPO abaissée. La liste est longue : toutes les maladies inflammatoires peu importe la cause, les néoplasmes, la maladie rénale (IRC), etc...
  • Être la conséquence d'une anomalie structurelle et fonctionnelle de la moelle osseuse. La réticulocytose est très basse. Ce sont surtout les hémopathies malignes, la myelofibrose et des intoxications qui en sont la cause. Le myelogramme code806 est indispensable pour confirmer une atteinte de production des rouges.
  • Être pré régénératives. Dans ce cas, la reticulocytose se situe un peu en dessous 60000. Il faut répeter NFS et réticulocytes pour evaluer la tendance, dans les 48-72heures après la prise de sang.

Les anémies régénératives font suite à :

  •  Des saignements (perte sanguine). Les saignements peuvent être
      - internes (exemple typique : hémangiosarcome de la rate)
      - externes (exemples : saignements digestifs, hématomes/pétéchies en cas d'intoxication au rodenticides, traumatisme/chirurgie, etc). Ultimement l'anémie est microcytaire et hypochrome.
  • Une hémolyse. Les anémies hémolytiques s'accompagnent des réticulocytoses les plus marquées (>150000). Les causes d'hémolyse peuvent être variées :
      - Composante immunitaire : on distingue une hémolyse intravasculaire avec apparition de cellules fantomes et extravasculaire avec apparition de sphérocytes.
            Une infection à mycoplasma chez le chat entre dans cette catégorie.<
            C'est exemple de l'anémie hémolytique à médiation immunitaire (une cause est possible : médicaments, néoplasme, infectieux ou non : ''idiopathique'').
      - Cause parasitaire
            C'est le cas typique de la piroplasmose. Une hémolyse intravasculaire se produit par rupture des hématies parasitées.
      - Composante ''oxidative''. Une fragilisation de l'hématie le prédispose à une hémolyse. On cherche la présence de corps de Heinz et eccentrocytes.
      - Autres causes plus rares : fragilité osmotique

Heureusement, une fois le caractère régénérateur identifié, d'autres informations de la NFS et du bilan biochimiques peuvent être utiles pour identifier le processus sous jacent: VGM, CGMH, morphologie des rouges (sphérocytes, cellules fantomes, acanthocytes/schyzocytes, coprs de Heinz, eccentrocytes, corps de Howell Jolly, etc), présence d'éléments pathogènes figurés (mycoplasma sp, babesia sp), fer sérique, TIBC, test sérologique/PCR adapté, bilirubine totale et non-conjuguée, présence de bilirubinurie, hémoglobinurie, etc...

Haut de page

© Orbio 2017   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine