Chaton 100

Actualités

Chat européen

Étude sur les groupes sanguins félins

27/10/17
Une étude menée par le Dr A.C. Barrot et le Pr M.C. Blais, en collaboration avec le secteur Biologie d'Orbio, vient d'être publiée...
+ d'infos
Photo cheval Versatile

Nouvelle analyse Gamme équine : Dosage des...

17/07/17
Orbio complète sa gamme d'analyses et notamment son bilan équin "Baisse de performances sportives" par le dosage des lactates.
+ d'infos
Chien lunettes plage cocktail

Informations concernant la période estivale...

07/07/17
Le laboratoire reste ouvert tout l'été !
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Leptospirose (Ac) - Elisa

SECAffection bactérienne affectant plus particulièrement les chiens de campagne, gravissime, à symptômes hépato-rénaux aigus et dont la vaccination peut être prise en défaut.

1. Définition

Maladie bactérienne : il existe de nombreux sérovars pathogènes chez le chien dont canicola et icterohaemorragiae => réémergence de la maladie.

Zoonose

Multiplication des leptospires le plus souvent rénale, excrétion urinaire.

2. Epidémiologie

  • Distribution mondiale de la maladie
  • Sud de la France, en été et en automne.
  • Contamination directe ou indirecte à partir d'animaux porteurs (rongeurs, lièvres, hérisson), du milieu extérieur (urine), de l'EAU stagnante (surtout entre 19°C et 30°C), par voie permuqueuse ou à la faveur de microlésions cutanées.
  • Animaux les plus touchés : chiens de chasse, chiens attirés par l'eau.

3. Diagnostic clinique

Incubation 3 - 20 jours ® leptospirémie (4 - 5 jours) ® localisation tissulaire (foie, rein, appareil génital) ® réplication rénale ® leptospiurie ® disparition ou persistance

Formes aiguës : Septicémie d'évolution rapide et de sombre pronostic

- L.canicola : gastroentérite hémorragique, tuphos, hyperthermie, hématémèse, mélénas, Pétéchies

- Forme ictérohémorragique : ictère capucine

Formes subaiguës ou chroniques : rares

- PUPD, néphrite
- Hépatite, Asthénie, anorexie
- Conjonctivite et uvéite
- Myalgies, difficultés locomotrices

4. Diagnostic biologique

  • Biochimie : Augmentation des concentrations sanguines en urée, créatinine, bilirubine avec bilirubinurie, hématurie
  • Mise en évidence des leptospires dans le sang : aléatoire
  • Mise en évidence des leptospires dans les urines à partir du 8ème jour suivant l'infection : difficile
  • Mise en évidence des leptospires dans des prélèvements tissulaires : techniques d'immunofluorescence et d'amplification
  • Culture : difficile
  • Sérologie :

Entre le 8ème et le 10ème jour, puis 2 à 3 semaines plus tard (Þ séroconversion).

- Interférences possibles avec la vaccination (mais un animal vacciné a peu de trace d'anticorps 3 mois après).

- Interprétation parfois délicate en raison de l'existence de nombreux sérogroupes.

Interprétation : animal atteint si le titre en anticorps est multiplié au moins par 4.

5. Traitement

- Réhydratation, correction des déséquilibres

- Antibiothérapie : Pénicilline G 40 à 80 000 UI/kg/injection IV toutes les 6 heures, puis IM ou SC toutes les 12 heures. Traitement sur 15 jours.

Haut de page

© Orbio 2017   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine