Chaton 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Digoxine

1. Définition

Hétéroside cardiotonique. C'est un vagomimétique de la famille des digitaliques.

La digoxine ralentit le rythme cardiaque (chronotrope -), ralentit la vitesse de conduction de l'influx nerveux intracardiaque (dromotrope -), augmente l'excitabilité du myocarde (bathmotrope +), renforce la contractilité (inotrope +) et le tonus du muscle cardiaque (tonotrope +).

Indiquée lors de trouble supraventriculaire : tachycardie sinusale, extrasystolie supraventriculaire, tachycardie jonctionnelle et auriculaire, et fibrillation auriculaire.

Contre-indiquée lors d'ectopies ventriculaires graves (extrasystoles ventriculaires, tachycardie ventriculaire), lors de blocs de conduction, lors de troubles supraventriculaires consécutifs à une myocardiopathie hypertrophique.

Absorption intestinale 60%. Liaison aux protéines plasmatiques : 27%. Temps de demi-vie : 23-39 heures. Excrétion principalement urinaire (diminuer la dose chez l'insuffisant rénal).

Posologie classique : 0,017 mg/kg /j.

Effets secondaires :

- Troubles digestifs (anorexie, vomissements et diarrhées). Ils apparaissent en général en début de traitement (entre le 1er et le 3ème jour) et sont transitoires. Ils rétrocèdent facilement à une prescription de dompéridone (Motilium).

Les signes digestifs apparaissant après le 5ème jour de traitement, traduisent généralement une intoxication vraie.

- Troubles cardiaques : dysrythmies ventriculaires (extrasystoles ventriculaires nombreuses, tachycardie ventriculaire) et blocs de conduction (blocs auriculo-ventriculaires du 2ème et 3ème degré notamment, blocs sino-ventriculaires).

Apparition des troubles cardiaques : diminuer ou arrêter complètement le traitement digoxinique.

2. Indications

  • La digoxinémie n'a de réelle valeur que si elle est éloignée de plus de 4 heures de toute prise de furosémide.
  • Dosages recommandés au 5ème et 7ème jour après la mise en place du traitement.

3. Conditions de prélevement

Sang veineux
Plasma hépariné ou sérum (tube sec)

4. Interprétation

  • La digoxinémie doit être la plus proche possible de 2 ng/ml

- En dessous de 1 ng/ml : une quelconque amélioration peu probable.

- Les digoxinémies supérieures à 2,5 ng/ml s'accompagnent le plus souvent de signes cliniques d'intoxication.

La posologie de la digoxine est adaptée directement aux possibilités d'élimination rénale, évaluées par digoxinémies répétitivesHéparine
SEC

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine