Chaton 100

Actualités

Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos
Visuel demi BC

Catalogues et bons de commande 2018 disponibles

01/02/18
Les catalogues 2018 sont à votre disposition.
+ d'infos
AVEF 2017

Salon AVEF décembre 2017

15/01/18
ORBIO Laboratoire était présent aux journées de l'AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français) à Paris, les 13 et 14...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Lavage trachéal

 Technique d'examen mise en œuvre lors de pathologies respiratoires chroniques.

 1. Définition

Techniques de prélèvement de matières biologiques consistant à injecter du sérum physiologique dans une partie de l'appareil respiratoire et à le retirer par aspiration en vue d'examens cytologique et bactériologique.

 2. Techniques de prélèvement

Le matériel

  • Cathéter IV de 8 mm
  • Sonde urinaire
  • Anesthésique local - sérum physiologique stérile - seringue de 20 cc
  • 2 tubes EDTA stériles - 2 tubes secs

La technique

  • Conserver le liquide dans 4 tubes, 2 tubes EDTA et 2 tubes secs.
  • Réaspirer immédiatement et doucement à l'aide de la seringue en 3 ou 4 fois éventuellement
  • Injecter une quantité adaptée en fonction du sujet (3 à 10 cc chez le chien - 0,5 cc/kg chez le chat) de sérum physiologique stérile et réchauffé (37°C).
  • Insérer le cathéter à 45° dans la trachée
  • Infiltrer la zone à la lidocaïne
  • Préparer chirurgicalement la zone située sur la membrane crico-arythénoïdienne ou la trachée à l'entrée du thorax
  • Animal en décubitus latéral (chien tranquillisé - chat sous AG)

Conservation et transport

  • Si le prélèvement a été effectué de manière stérile (ce qui est indispensable afin de ne pas contaminer les voies respiratoires du patient), le prélèvement peut être expédié par voie normale. Les germes qui pourraient se développer dans le liquide sont ceux du prélèvement et les cellules se détériorent peu dans le tube EDTA.
Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine