chevaux ranch 100

Actualités

Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos
Visuel demi BC

Catalogues et bons de commande 2018 disponibles

01/02/18
Les catalogues 2018 sont à votre disposition.
+ d'infos
AVEF 2017

Salon AVEF décembre 2017

15/01/18
ORBIO Laboratoire était présent aux journées de l'AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français) à Paris, les 13 et 14...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Phosphatases Alcalines - PAL

HéparineSECEnzymes présentes dans de nombreux tissus, l'activité sérique augmente dans le cas de cholestase en duo avec les GGT, dans les néoplasies (notamment osseuse).
Paramètre assez versatile, il faut lui adjoindre d'autres analyses pour préciser un diagnostic.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

1. Définition

PAL = phosphatases alcalines ainsi nommées car elles agissent en milieu alcalin.

Il existe plusieurs isoenzymes présentes dans différents organes : foie (enzymes spécifiques des voies biliaires), os, poumons, reins, tube digestif, appareil génito-urinaire.

2. Indications

  • Exploration fonctionnelle du foie
  • Test de cholestase intra ou extra-hépatique hépatique : exploration de la fonction de dégradation-excrétion hépatique.
  • Exploration du tissu osseux dont le taux des PAL reflète la croissance.

3.  Conditions de prélèvement

Sang veineux sans trace d'hémolyse
Plasma hépariné ou sec

4. Valeurs physiologiques

  • Unité = unité internationale U/l
      - Adulte : < 300 UI/l
      - Poulain : le taux peut aller jusqu'à 1000 UI/l car ce taux est le reflet de la croissance du tissu osseux
      - Jument gestante : pour les mêmes raisons, le taux peut être physiologiquement élevé

5.  Interprétation des résultats

  • Dosage non spécifique (cf isoenzymes) : ne pas conclure trop hâtivement quant à une cholestase en cas d'augmentation isolée.
  • Dosage très sensible : l'hypothèse de cholestase peut être éliminée si les valeurs de l'animal testé sont dans les valeurs usuelles. En cas de cholestase, les valeurs de PAL  sont 10 ou 100 fois supérieures aux valeurs usuelles.
  • Augmentation :
    Hypercorticisme, diabète sucré, corticothérapie, anticonvulsivants 
    - Maladies hépato-biliaires :
         * Ictère et PAL augmentées Þ penser à une obstruction des voies biliaires confirmée par l'augmentation des GGT et de la bilirubine conjuguée (directe) et des acides biliaires
        * Ictère et PAL normales Þ ictère hémolytique ou d'origine hépatique
        * Lésions infiltratives du foie et PAL augmentées Þ cancers, parasites ...
    Maladies osseuses :
        * +++ : rachitisme chez le jeune.  
        * ++ : trouble de l'assimilation phospho-calcique (voir phosphore, calcium)
  • Analyse conjointe avec celle des autres enzymes hépatiques :
      - PAL et GGT augmentées : cholestase confirmée
      - PAL augmentée et GGT normale : problème osseux
      - ALAT et GGT en plateau avec des valeurs +/- élevées : cirrhose confirmée
Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine