chevaux ranch 100

Actualités

bandeau_newsletter2

Nouvelle équipe en pathologie anatomique à...

20/09/18
Nouvelle équipe en pathologie anatomique à Orbio
+ d'infos
Etalon tête

Publication Dépêche Vétérinaire n°1422 - ...

27/03/18
Testicule atypique lors d’une castration inguinale d'un étalon cryptorchide : quel est votre diagnostic?
+ d'infos
Poulain

PCR Lawsonia intracellularis - Diarrhées du...

13/03/18
Les diarrhées du poulain sont des affections fréquentes avec des étiologies et une clinique variée. C'est pourquoi on définit...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

GGT Gamma Glutamyl Transférase

HéparineAnalyse sous-utilisée, le dosage est pourtant intéressant car très spécifique d'une pathologie hépatique et peu sensible (toute élévation est significative).

1. Définition

GGT ou gGT = gamma-glutamyl transférase.

C'est une enzyme des cellules épithéliales canaliculaires biliaires, donc spécifique des voies biliaires.

2. Indications

  • Exploration fonctionnelle du foie.
  • Ictère : discrimine un ictère préhépatique et hépatique (augmentation faible) d'un ictère post-hépatique (augmentation forte en parallèle avec celle des PAL).
  • Suspicion de tumeurs hépatiques.

3. Conditions de prélèvement

Sang veineux
Plasma hépariné ou sérum (tube sec) 

4. Valeurs physiologiques

Unité = unité internationale U/l

Adulte : 20 à 50 UI/l 

Poulain : 30 à 80 UI/L

5. Interprétation des résultats

Des élévations spectaculaires se rencontrent chez les chevaux en méforme, sans autre signe clinique.

Ce paramètres est particulièrement intéressant pour diagnostiquer les hépatopathies chroniques, les autres paramètres étant alors souvent normaux.

Les GGT sont notamment élevées lors de cholestase, avec une élévation simultanée des PAL et des Acides biliaires.

Le taux des GGT peut être normal lors de nécrose hépato-cellulaire aiguë.

Comme pour la plupart des enzymes hépatiques, l'amplitude de l'élévation est rarement corrélée à la gravité clinique de l'affection.

La ½ vie de la molécule étant longue, des valeurs supra-normales peuvent persister pendant plusieurs mois après les signes pathologiques, ce peut être alors le signe lointain d'une affection hépatique.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine