chevaux ranch 100

Actualités

Graphique PCR diagnostic infectiologie

Diagnostic en infectiologie : PCR ou...

19/02/18
Vous êtes très nombreux à vous interroger sur l'analyse la plus adaptée à demander, PCR ou sérologie, pour les diagnostics en...
+ d'infos
Visuel demi BC

Catalogues et bons de commande 2018 disponibles

01/02/18
Les catalogues 2018 sont à votre disposition.
+ d'infos
AVEF 2017

Salon AVEF décembre 2017

15/01/18
ORBIO Laboratoire était présent aux journées de l'AVEF (Association des Vétérinaires Equins Français) à Paris, les 13 et 14...
+ d'infos

Nos laboratoires

  •  Logo-groupe-finalab-accueil
  •  logo-aabiovet
  •  logo-bio-chene-vert
  •  logo-labofarm
  •  logo-genindexe
  •  logo-tregobio
  • Logo Transal

Distomatose = Grande douve : sérologie

1. Définition

Détection sérologiques des anticorps synthétisés par l'organisme contre la grande douve.
Grande douve
Fasciola hepatica : embranchement des Plathelminthes - classe des trématodes - groupe des digéniens.
Cliquer sur l'image pour l'agrandir.

L'adulte a  un aspect foliacé, mesure 2 cm sur 1 environ et se rouve dans les voies biliaires ce qui explique la symptomatologie.
Les oeufs sont émis dans les crottins de façon intermittente ce qui explique les résultats souvent négatifs des coproscopies parasitaires et l'intérêt de la méthode sérologique.
L'oeuf, ovoïde, est operculé, non embryonné et mesure environ 120 x 70 µm.

2. Indications

La sérologie douve peut être demandée lors de suspicion clinique de contamination par ce parasite. La coproscopie est une technique peu sensible, qui peut être demandée parallèlement à la sérologie.

La contamination du cheval par ce parasite est mal documentée.

Les signes cliniques de la douve sont ceux d'une cholestase. Mais de très nombreux chevaux sont asymptomatiques, ou présentent simplement des signes d'énervement (tics divers, grincements de dents) qui doivent aussi faire penser à des ulcères gastriques.

Les signes biochimiques n'apparaissent que lors de fortes infestations et se traduisent par l'élévation des paramètres hépatiques (Acides biliaires, GGT, PAL principalement)

3. Conditions de prélèvement

Tube sec.
Cet examen peut être demandé lorsque la suspicion est forte (signes cliniques + conditions de vie du cheval) et que la coproscopie parasitaire s'est révélée négative.

Prélever de préférence plusieurs chevaux dans l'effectif, afin d'interpéter au mieux le résultat.

 4. Interprétation

Une sérologie > 1/160 accompagnée des signes cliniques et d'un environnement favorable doit pousser à effectuer la thérapeutique adéquate sur l'ensemble de l'effectif. Des précautions sanitaires doivent être prises.

Haut de page

© Orbio 2018   |   Mentions légales   |   Plan du site

   |   Créé par  StartUp  

propulsé par e-majine